2010 - Les Lombalgies Données Récentes Mal du dos : Mal du siècle!

Professeur Bernard MAZIERES

Centre Hospitalier Universitaire de Larrey

TOULOUSE

T.V + PRESSE + RADIOS :

Télévisions

TF 1
Journaux télévisés
Rubrique Service Santé

Antenne 2
Journaux télévisés
13h00 ou/et 20h00

FR 3
Journaux télévisés
avec éventuellement une intervention sur place
Rubrique Informations Régionales et Service Santé

Arte, La cinq
Journaux télévisés

M 6
Journaux télévisés

Différentes chaînes TNT


Radios

France Info

France Inter

France Culture

Europe 1 Interactive : Rubrique Santé

R.T.L

R.T.L 2

Radio France Internationale (R.F.I.)

Fun Radio

FIP

Radio Ici et Maintenant

Vibration

Radio J

Latina

Nostalgie

B.B.C.

Radio Bleue

Suisse Romande

Rire et Chansons

R.M.C.

M.F.M.

Diora.com

France Bleu TOURS

France Bleu ORLEANS

Plus F.M. : Diffusions par jour sur une semaine

Chéri FM National

Forum


Presse

Nouvelle République

Département du Loir-et-Cher (41),

Département du Cher (18),

Département du Maine-et-Loire (49),

Département de l'Indre (36),

Département des Deux-Sèvres (79),

Département de l'Indre-et-Loire (37),

Département de Vienne (86),

SYNTHESE :

Professeur Bernard MAZIERES
Service de Rhumatologie
Institut Loco-Moteur
CHU de Toulouse


Les Lombalgies : Mal du dos - Mal du siècle !

Synonymes :

Mal de dos

Mal aux reins

Lumbago

Tour de reins

Blocage (lombaire)


La lombalgie est un symptôme très fréquent, en constante augmentation dans les pays industrialisés. L'origine anatomique et les mécanismes en cause dans la genèse des douleurs lombaires ne sont clairement individualisés que dans moins de 20 % des cas.

Le premier temps de l'évaluation d'une personne qui a mal au dos consiste à éliminer les rares causes bien identifiées qui nécessitent un traitement spécifique (fracture, tumeur, inflammation ou infection). Le deuxième temps de cette évaluation repose sur l'identification précoce des facteurs de risque de chronicité. Dans le cadre des lombalgies dites « communes », la plupart des épisodes aigus (lumbagos) évoluent naturellement vers la guérison en quelques jours à quelques semaines. Le médecin a pour missions de rassurer le patient, de soulager la douleur et de favoriser une reprise rapide des activités quotidiennes, afin d'éviter le passage à la chronicité.

Au stade de lombalgie chronique (plus de 3 mois d'évolution), une approche multifactorielle (évaluations physique, fonctionnelle, socioprofessionnelle, psychologique et éventuellement médico-légale) et une prise charge multidisciplinaire semblent nécessaires. Elles ont pour objectifs ambitieux de contrôler la douleur, d'améliorer les capacités fonctionnelles et de favoriser une réinsertion sociale et professionnelle.

On parle de lombalgie en cas de douleurs de la région lombaire (bas du dos), pouvant irradier dans les fesses ou à la face postérieure des cuisses sans dépasser les genoux.



La fréquence des lombalgies

Au cours de leur vie 6 à 7 français sur 10 ont, ont eu ou auront mal au dos ; 4 français sur 10 ont, ont eu ou auront mal au dos dans l'année en cours ; et un sur cinq a mal le jour où vous lisez ces lignes. Le nombre de nouveaux cas annuels est de l'ordre de 5 %.

Cette fréquence du mal de dos est en augmentation constante depuis 40 à 50 ans dans tous les pays industrialisés, d'où l'expression « mal du dos, mal du siècle ». Les lombalgies sont particulièrement fréquentes chez l'adulte jeune avec un pic de fréquence vers 40 ans. Cette fréquence diminue ensuite chez l'homme alors que, chez la femme, il existe un nouveau pic de fréquence à partir de la soixantaine du fait de l'ostéoporose post-ménopausique (voir chapitre).

La comparaison avec les pays en voie de développement est intéressante : la fréquence de la lombalgie y est moindre dans les populations rurales malgré les rudes contraintes physiques professionnelles, mais cette fréquence augmente dans ces pays parmi les populations urbanisées. Ceci souligne l'importance des conditions de vie et de travail.

SUITE : Allez à la rubrique "Bulletin" via le lien ci-dessous puis cliquez sur le Numéro 49

Pour accéder directement à la rubrique BUlletin Infos, veuillez cliquez sur le lien joint